Texte introduction à Couleurs 2018-06-26T21:15:10+00:00

Chlorophile

La feuille verte tombée devient brune
Chevreul contraste simultané des couleurs
Le simultané le successif et le mixte, comme principes de pensées

Travailler donc sur un tissage qui dirait ce qu’est la vue colorée, du jaune et du bleu vient le vert par positionnement simultané.

Rappel Chevreul chimie organique
Teinture : « je vis que le défaut de vigueur reproché aux noirs tenait à la couleur qu’on y juxtaposait, et qu’il rentrait dans le phénomène du contraste des couleurs »

Projet sur un tissage où l’organisation des fils seraient juxtaposés de telle sorte que le vert (jaune+bleu) serait combiné avec du rouge/brun, suivant l’orientation du regard apparait le vert ou le brun, de la verdure à l’humus, de ce qui est inscrit dans le haut à ce qui est dans le bas.

Tisser la couleur et incruster la lumière par des Leds pris dans les trames

Dans la forêt où j’habite, les arbres sont bien sûr omniprésents, en ce moment des nuées de chenilles tissent leurs hébergements, je les déteste, elles brodent les feuilles par le vide, ces dévoreuses de verdure, je leurs balance des jets d’eau, elles descendent en rappel, sur un fil immense et argenté, la canopée est bien lointaine, dans cette région, souvent du ciel vient le gris, le blanc, le bleu.
Dans l’atelier, je ne regarde pas et pense à mon travail, depuis que je suis ici j’élague, je simplifie, la verticalité des troncs m’ont donné de l’ordre, l’ordre de poser les armes, c’est à dire de désengoncer le tableau de trop de détails, mille feuilles arasé disait le tableau, ok, ok, j’ai compris, il faut poser sa chaine, et sa trame en soufflant, il y a longtemps je faisais des trous dans mon support pour passer la couleur, là je regarde la lumière qui traverse le feuillage, tout simplement.